Rechercher
  • Cabinet Andaïna

Terres Rares & électromagnétisme: le cas du Cadmium

La contamination aux métaux (terres rares) pourrait être potentialisée par les champs électromagnétiques, c'est l'hypothèse du cadmium comme bio-marqueur de l’Electro-Hyper-Sensibilité...


Utilisation et sources d'émission :

Dans la nature, le cadmium se trouve principalement sous forme de composés dans de rares minerais, tels que la greenockite et l’otavite. L’exploitation de ces minerais ne constitue pas une source économique importante.


La production commerciale de cadmium provient principalement de l’exploitation du zinc, où le cadmium est un sous-produit du traitement des concentrés de zinc. Il est également obtenu suite à la récupération de matériaux contenant du cadmium, tel que les piles nickel-cadmium. De plus, le cadmium constitue un sous-produit de la production de cuivre et de plomb. On peut également le retrouver dans les phosphates naturels.

Le cadmium et ses composés servent principalement à la fabrication d’accumulateurs nickel-cadmium et argent-cadmium.


Le cadmium métallique est utilisé comme revêtement anticorrosion des métaux. On le retrouve comme constituant de nombreux alliages pouvant être employés notamment, dans des contacts électriques, des fils conducteurs, des fusibles, des barres de contrôle dans les réacteurs nucléaires, des roulements à billes, des composantes de laser à lumière blanche et comme matériel de brasage et de soudage. On peut également l’utiliser comme anode dans les bains d’électro placage et comme produit de départ pour la synthèse de composés de cadmium.

Les composés de cadmium peuvent notamment être utilisés :


  • comme source de cadmium pour le cadmiage

  • comme pigments pour le plastique, le verre, les céramiques, le textile, les feux d'artifice, les glaçures, les émaux et autres couleurs utilisées dans le domaine artistique

  • en tant que stabilisant pour les matières plastiques telles que le PVC. Cependant, l'utilisation des composés de cadmium dans le PVC aurait disparu dans les années 1990. Certains matériaux utilisant du PVC recyclé pourraient contenir des composés de cadmium

  • dans la fabrication d'émaux résistants et de plastiques thermorésistants

  • dans la métallisation des plastiques

  • comme composés luminescents pouvant être employés entre autres dans les tubes cathodiques, les lampes fluorescentes et les compteurs à scintillations

  • comme semi-conducteurs dans des cellules photovoltaïques et autres produits électroniques (ex : photorécepteur dans le système électro photographique des photocopieurs, posemètre)

  • dans les systèmes d'imagerie infrarouge

  • dans diverses réactions chimiques, notamment comme catalyseur



5 vues0 commentaire